Mettez votre « Habitat au Vert » !

Comment réduire vos consommations énergétiques ? Comment maîtriser vos factures ?

Nous avons tous les mêmes préoccupations, mais avons-nous les bons réflexes, adoptons-nous les bons comportements au quotidien ?

VOICI 5 REGLES D’OR POUR OPTIMISER LA CONSOMMATION D’ENERGIE DANS SON LOGEMENT

Chauffer efficacement

Au-delà de 19°C, 1°C supplémentaire sur votre radiateur, c’est 7% de consommation d’énergie en plus !

Entretenir votre chaudière peut vous permettre de réduire votre consommation de 8 à 12%.

Economiser son eau chaude sanitaire

Les douches sont plus économiques: une douche ne consomme que 60 litres d’eau quand un bain consomme 200 litres. 5 minutes de douche conseillées: trois minutes de plus sous la douche, c’est 35 litres supplémentaires d’eau consommée soit 40 euros de plus sur le montant de votre facture annuelle !

Ventiler en permanence

La respiration d’une personne rejette à elle seule 0,5 litres de vapeur d’eau par jour. L’activité d’une famille de 4 personnes produit environ 12 litres de vapeur d’eau par jour.

Eclairer uniquement si c’est nécessaire

Les ampoules basse consommation consommemt 3 à 4 fois moins qu’une ampoule classique et durent 6 à 7 fois plus longtemps. Une lampe basse consommation de 9W suffit à éclairer un coin TV ou un ordinateur. Une lampe de 15/20W convient pour la lecture ou le travail.

Bien choisir ses appareils électriques

Si vous réglez votre lave-linge à 40°C, vous consommez 25% d’énergie en moins qu’en cycle à 60°C. A 30°C vous consommez trois fois moins d’énergie qu’en cycle à 90°C. Les veilles des téléviseurs, chaînes hi-fi, décodeurs, ordinateurs, fours .. consomment entre 300 et 500kWh/an.

La consommation énergétique en un coup d’oeil

Près de 50% de l’énergie produite en France est utilisée par les ménages dans l’habitat.

Consommation énergétique moyenne d’un logement = 240kWh/m²/an

Norme 2012 = 50kWh/m²/an: bâtiments basse consommation (BBC)

Norme 2020 = bâtiments à énergie positive (BPOS/bâtiment produisant plus d’énergie qu’il n’en consomme).

Facture annuelle moyenne de chauffage d’un ménage = 900 euros environ avec de fortes disparités: de 250 euros pour un logement BBC (bâtiment basse consommation) à 1 800 euros pour un logement mal isolé.

Source FNAIM

Ce contenu a été publié dans Actu-Habitat, Actualités, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.